LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION COLLECTIVE ET INDIVIDUELLE

LES EQUIPEMENTS DE PROTECTION COLLECTIVE ET INDIVIDUELLE

Tout employeur a pour obligation de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de son personnel.

Dans le cas des risques physiques, la mise en œuvre de ces mesures se fait suivant 3 étapes successives :

  • 1 – Élimination du risque à la source

L’objectif principal est de supprimer les risques à la source en évitant, par exemples, les situations à risques, ou en adaptant le travail à l’homme, ou encore en supprimant les équipements dangereux.

Malheureusement, cela n’est pas toujours possible. Dans ce cas, les personnes concernées par ce risque doivent dans être dans un premier temps protégées de manière collective.

  • 2 – Mise en place de protections collectives

Les protections collectives ont pour but d’éloigner physiquement le salarié du danger potentiel pour ainsi réduire son exposition au risque.

Exemples de protections collectives :

    • grille de protection,
    • garde-corps,
    • balisage d’une zone dangereuse,
    • consignation d’une armoire électrique,
    • ventilation,
    • plaques insonorisantes, …

Si les protections collectives ne sont pas suffisantes pour protéger les personnes exposées, il faut alors avoir recours à des équipements de protection individuelle.

  • 3 – Fourniture d’équipements de protection individuelle

PROTECTION INDIVIDUELLE

Un équipement de protection individuelle est un dispositif ou moyen destiné à être porté ou tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ou sa sécurité.

Les équipements de protection individuelle sont fournis gratuitement par l’employeur. L’employeur à également l’obligation de former les salariés à l’utilisation des équipements de protection individuelle et de les maintenir en état de conformité.

Exemple d’équipements de protection individuelle :

  • casque de protection,
  • bouchon d’oreille,
  • lunettes de protection,
  • masque anti-poussière,
  • chaussures de sécurité, …

EPI

L’employeur n’est pas le seul à avoir des obligations en matière de sécurité des salariés.

En effet, il incombe à chaque travailleur de prendre soin, en fonction de sa formation et selon ses possibilités, de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celles des autres personnes concernées par ses actes ou ses omissions au travail (article L4122-1 du code du travail). À défaut, le travailleur s’expose à des sanctions pouvant aller jusqu’au licenciement.

Prochain article (juin 2014) :

Les contrôles périodiques obligatoires

Besoin de conseil, un accompagnement ?

 Contactez-nous, nous avons la solution.